Vous êtes ici : Accueil / DTEA

Département de Transcription de l'Edition Adaptée

Le DTEA adapte, transcrit, imprime et diffuse en braille intégral ou abrégé et en gros caractères les œuvres littéraires et des manuels scolaires et parascolaires de matières de l’enseignement général et professionnel ainsi qu’en langues vivantes et anciennes à destination des élèves inscrits à l'INJA.

 

Ce service a acquis une expertise particulière en matière d’adaptation de cartes de géographie, schémas de physique, de chimie, de sciences de la vie et de la terre.

 

Le service fournit aux élèves en inclusion scolaire inscrits à l’INJA et suivis par le S3AS, les documents d’étude et de travail à la demande de leurs professeurs.

 

Les transcripteurs-adaptateurs travaillent en binôme avec un professeur de l'INJA lorsque la restitution pédagogique d'un document complexe nécessite cette collaboration.

 

Le DTEA transcrit en braille intégral la revue «  Le Journal des enfants » magazine jeunesse hebdomadaire qui explique simplement l’actualité aux 8-14 ans.

 

Les transcriptions sont corrigées par un personnel qualifié.

 

Sur commande et devis préalable, le service DTEA peut répondre à des demandes de transcription occasionnelle pour des épreuves de concours administratifs, de concours d’entrée en grandes écoles et de documents administratifs.

 

Le service dispose d'un service de reprographie et d'une imprimerie braille.

 

La liste des ouvrages disponibles au DTEA sont consultables sur la Banque de données de l’édition adaptée :

catalogue du DTEA

 

Le DTEA a participé à l’élaboration de la Banque de Données Images (BDI) et contribue à son alimentation. La BDI a pour vocation de mettre à disposition des documents pédagogiques non textuels, adaptés pour l'enseignement des élèves déficients visuels scolarisés en établissement spécialisé ou en inclusion.

 

Le DTEA participe aux travaux de la Commission Evolution du braille français (CEBF) et de ses sous-commissions. La Commission Évolution du Braille Français créée en 1987 est placée sous l'égide du Ministère chargé des Affaires sociales. Elle est constituée de membres nommés par arrêté ministériel en fonction de leur compétence en braille et de leur connaissance du handicap visuel. Elle regroupe des représentants de Belgique et de Suisse et entretient des contacts avec le Québec. La CEBF a pour mission d'adapter le braille français aux besoins de tous ses utilisateurs.