Vous êtes ici : Accueil / Détail du document
/ Evénement de l'agenda
Les jeudis du Grhapes : « Pour une société plus inclusive » 14 novembre 2019 | En ce moment!
0/5

0 avis

Les jeudis du Grhapes : « Pour une société plus inclusive » 14 novembre 2019

    • - Du 25/02/2020 au 31/12/2020

 

Le Groupe de recherche sur le handicap, l’accessibilité, les pratiques éducatives et scolaires (Grhapes) a été labellisé comme équipe d’accueil (EA 7287) par la DGESIP en octobre 2012 et rattaché à l’École doctorale Connaissance, Langage, Modélisation (ED 139) de l’Université Paris Nanterre dès 2013. Il s’agit de la seule unité de recherche de l’INSHEA. Les activités du Grhapes s’inscrivent dans le cadre de la ComUE Université Paris Lumières (UPL) à laquelle l’INSHEA appartient en tant que membre associé.

 

Les travaux menés au sein du Grhapes se situent à l’intersection entre plusieurs disciplines : droit, psychologie, science politique, sciences de l’éducation, sciences du langage, sociologie, STAPS.

 

 

 

 

Détail des interventions de la cinquième séance du séminaire de recherche « Les jeudis du Grhapes » 2019-2020 « Altérité(s) et société inclusive » 

 

 

14 novembre 2019 : « Pour une société plus inclusive » 
Charles Gardou, Flora Thiébaut

 

 
 

L'optique inclusive : contexte, concepts, textes et enjeux 

 

Charles Gardou, anthropologue, professeur à l'Université Lumière Lyon 2, responsable scientifique du master Référent Handicap, directeur de la collection Connaissances de la diversité (Érès) et auteur de La société inclusive, parlons-en. Il n'y a pas de vie minuscule.

 

«  A l'instar de la Convention Internationale des Nations-Unies relative aux droits des personnes en situation de handicap, les rapports, textes et recommandations des instances nationales ou internationales appellent à reconsidérer tant les politiques que les pratiques pour susciter et accompagner le mouvement inclusif. Dans quel contexte ce mouvement se diffuse-t-il ? Qu'est-ce qu'être inclusif ? Comment caractériser une société inclusive et sur quels fondements peut-elle reposer ? Sur quels leviers agir pour accompagner cette mutation d'ordre culturel ? Les concepts de norme, équité, compensation, etc traverseront le propos.»

 
 

Valoriser les profils autistiques dans le monde du travail : l'exemple d'Auticonsult dans les technologies

 

Flora Thiébaut, directrice de l'innovation sociale chez Auticonsult .

 

« L'une des caractéristiques principales du spectre de l'autisme est l'hétérogénéité (intra- et interpersonnelle) des compétences et des appétences. Une des clés de la valorisation des profils autistiques dans le monde du travail est la valorisation de cette hétérogénéité-même en tant de vecteur d'innovation. En outre, les personnes du spectre de l'autisme montrent souvent des pics de compétences cognitives que l'on peut associer à leurs centres d'intérêts spécifiques. Une autre clé de la valorisation des professionnels autistes est l'identification de ces pics de compétences et leur valorisation dans des métiers pour lesquelles ceux-ci sont reconnus comme des forces. A travers l'exemple d'Auticonsult, nous verrons l'application concrète de ces deux clés dans les métiers du numérique. »

 

Consulter les videos en ligne

 

Consulter les publications scientifiques de l'INSHEA

Catégorie : Informations Pédagogiques